COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

FP Français 3/2013 (3)

FP.fr 3/2013 (3)                                                                                                          11 Febbraio 2013

Que ta volonté soit fête!

par Denis Gagnon, o.p.

Dans son livre sur l’eucharistie, Timothy Radcliffe raconte: «Il y avait aux États-Unis, dans le Sud profond, une ville très pieuse et religieuse où tout le monde allait à l’église et était vertueux. Et puis un jour, un homme arriva qui ouvrit un bar, lequel devint le centre de toutes sortes de conduites dépravées: danse, boisson et même, qui sait, peut-être sexe. Tous ces bons chrétiens firent des prières pour la fermeture du bar. Ils firent le siège du ciel, et de fait, six mois plus tard le bar brûla. Le propriétaire exigea des chrétiens une indemnisation. Ces derniers nièrent toute responsabilité: qu’avaient-ils fait? «Suis-je le seul ici, répliqua-t-il, à croire à la puissance de la prière? » (Pourquoi aller à l’église?, Paris, Champs essais, 2009, p. 137)

La puissance de la prière! On en doute souvent. Devant un problème, nous faisons le tour de toutes les solutions possibles. La prière est rarement en haut de la liste. Nous la promettons à une âme en peine quand nous ne savons plus quoi dire pour l’encourager. Certains terminent leur courriel ou leur lettre par ces mots passe-partout: «Union de prière.» Devant un objet précieux ou une demande couteuse, n’arrive-t-il pas que nous concluions: «On n’a pas ça pour des prières»! Autant de petits indices qui manifestent notre peu de confiance en la prière.

Pourquoi? Nous doutons de notre pouvoir sur Dieu. Nous ne croyons pas que nous pouvons le faire fléchir, le faire changer d’idée, le forcer à intervenir dans le déroulement du temps. Et nous avons probablement raison. Mieux que nous, Dieu sait ce qui est bien pour nous. Dans sa grande générosité, il met tout en œuvre pour nous rendre heureux. Nous pouvons donc compter sur lui sans hésitation. D’autant plus que, vivant dans l’éternité, il peut intervenir dans ce que nous, du côté du temps, nous appelons l’avenir!

Mais alors, à quoi bon prier? Dieu se laisse-t-il distraire par nos demandes quand il les connaît depuis toujours et qu’il sait, mieux que nous, ce qui est bon pour nous?

La question est probablement mal posée… La prière n’agit pas sur Dieu. Elle nous touche nous-mêmes. Elle ne change pas Dieu; elle nous change nous-mêmes. Elle nous ajuste à la justesse de Dieu. Saint Augustin dit quelque chose du genre: «Nous ne prions pas pour avertir Dieu de nos besoins, mais pour nous avertir nous-mêmes du regard que Dieu porte sur nous.» Quand nous supplions, la prière place nos besoins dans le grand champ de notre désir profond et surtout dans le champ du regard de Dieu. La prière nous fait entrer dans l’éternel paysage de Dieu. Elle nous convertit.

À la fin de notre prière, nous pouvons avoir l’impression d’avoir changé d’idée. Et pourtant, ce changement ne nous désespère pas. Nous n’avons pas l’impression d’avoir perdu. Au contraire, la prière jette une lumière nouvelle sur ce que nous vivons. La solution que nous adoptons se situe du côté du bonheur. Elle n’est pas du tout une démission. Quand je demande à Dieu: «Que ta volonté soit faite», je ne fais pas de ma prière une résignation. Au contraire. «Que ta volonté soit fête!», comme un enfant avait compris la prière du Seigneur, un jour où il devait écrire par cœur le Notre Père! Heureuse erreur!

par Denis Gagnon, o.p. 3 février 2013

http://www.spiritualite2000.com/Chroniques/meditation.html

 

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 11/02/2013 da in Article mensuel, FRANÇAIS con tag , .

  • 618.623 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 753 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: