COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

Année de la Vie consacrée


Les trois princiaux objectifs
de l’Année de la Vie consacrée.

Vivre le présent « avec passion » pour « réveiller le monde »!

vie consacréeROME, 31 janvier 2014 (Zenit.org) – Les trois principaux objectifs de l’Année de la vie consacrée sont de « faire mémoire avec gratitude » du passé récent, depuis le Concile, d’« embrasser l’avenir avec espérance », et de « vivre le présent avec passion » dans le sillage des fondateurs, explique le cardinal Braz qui reprend une expression du pape François, de façon à « réveiller le monde ».

L’Année de la Vie consacrée, annoncée par le pape François pour l’année 2015 a été présentée à la presse ce vendredi matin, 31 janvier, au Vatican, par le cardinal brésilien João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, et par le secrétaire de ce dicastère, un franciscain espagnol, Mgr José Rodríguez Carballo, O.F.M.

La crise traversée par la société, l’Eglise, et donc la vie consacrée, n’est pas, insiste le cardinal  brésilien « comme l’antichambre de la mort », mais « comme un kairos, une occasion favorable pour la croissance en profondeur et par conséquent, d’espérance ».

Voici la présentation du cardinal Braz, faite en italien.

Présentation du card. Braz

Bonjour à tous!
Je vous salue et vous remercie tous de votre présence, chers journalistes, et de l’attention que vous portez à la vie consacrée ; je remercie aussi la Salle de presse du Vatican de son accueil très favorable à cette « conférence de presse » que nous avons pensé tenir, avec les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. A cette occasion, nous vous apportons aussi la salutation de tous ceux qui travaillent à cette congrégation (environ quarante personnes), et, sûrement, de toutes les consacrées et de tous les consacrés du monde entier.

Le 29 novembre 2013, à la fin de la rencontre avec 120 supérieurs généraux d’Instituts masculins, dans la salle du synode, au Vatican – qui s’est déroulée dans un climat de joie et de grande spontanéité : le pape François a parlé d’abondance du cœur, en répondant à quelques questions -, le Saint-Père François, a annoncé que l’année 2015 serait dédiée à la Vie consacrée. La nouvelle, accueillie par un long applaudissement de l’assemblée, avait été annoncée par la Secrétairerie d’Etat à notre Congrégation quelques jours auparavant.

Le pape François accueillait ainsi une suggestion que le Préfet et le Secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique lui avaient faite quelques jours plus tôt, au cours d’une audience privée, après avoir écouté de nombreux consacrés. A cette occasion, il avait approuvé cette proposition de vive voix.

En suivant le mandat du Saint-Père, transmis par la Secrétairerie d’Etat, notre dicastère est en train de préparer cette Année. Nous sommes actuellement en mesure de vous communiquer les objectifs de cette Année – que nous considérons comme un temps de grâce pour la vie consacrée et pour l’Eglise -, et certaines initiatives qui seront mises en oeuvre pendant son déroulement.

Avant tout, nous tenons à dire que cette Année de la vie consacrée a été pensée dans le contexte des 50 ans du concile Vatican II, et plus particulièrement du 50e  anniversaire de la publication du décret conciliaire Perfectae caritatis sur le renouveau de la vie consacrée.

Nous considérons que le Concile a représenté un souffle de l’Esprit non seulement pour l’Eglise tout entière, mais peut-être de façon particulière pour la vie consacrée. Nous sommes aussi convaincus qu’au cours de ces 50 ans, la vie consacrée a parcouru un chemin fécond de renouveau, non, certes, sans difficultés et fatigues, dans l’engagement à suivre ce que le Concile a demandé aux consacrés : fidélité au Seigneur, à l’Eglise, au charisme propre, et à l’homme d’aujourd’hui (cf. PC 2).

C’est justement parce que nous considérons ces 50 ans qui nous séparent du Concile comme un moment de grâce pour la vie consacrée, parce qu’ils ont été marqués par la présence de l’Esprit qui nous conduit à vivre aussi les faiblesses et les infidélités comme une expérience de la miséricorde, et de l’amour de Dieu, nous voulons que cette Année soit une occasion de « faire mémoire avec gratitude » de ce passé récent. Voilà le premier objectif de l’Année de la vie consacrée.

La vie consacrée, comme le pape François le rappelait lors de la rencontre avec les supérieurs généraux, « est complexe et faite de péché et de grâce ». Pendant cette Année, nous voulons reconnaître et confesser notre faiblesse, mais nous voulons aussi « crier » au monde avec force et avec joie la sainteté et la vitalité présentes dans la vie consacrée. Combien de sainteté, si souvent cachée, mais non moins féconde, dans les monastères, dans les couvents, dans les maisons des consacrés, qui conduit ces hommes et ces femmes à être des « icônes vivantes » du Dieu « trois fois saint ». Cette conviction nous amène à confesser avec l’apôtre que « là où le péché abonde, la grâce surabonde ». Nous vous invitons aussi vous tous, pasteurs, prêtres et laïcs, à vous unir à notre action de grâce pour le don de la vie consacrée au monde et à l’Eglise elle-même.

Avec un regard positif sur ce temps de grâce qui va du Concile à aujourd’hui, nous voulons – et voilà le deuxième objectif – « embrasser l’avenir avec espérance ». Nous sommes bien conscients que le moment présent est « délicat et pénible », comme Jean-Paul II l’affirmait dans Vita consecrata (cf. VC 13) et que la crise qui traverse la société et l’Eglise elle-même touche pleinement la vie consacrée. Mais nous voulons assumer cette crise non comme l’antichambre de la mort, mais comme un kairos, une occasion favorable pour la croissance en profondeur et par conséquent, d’espérance, motivée par la certitude que la vie consacrée ne pourra jamais disparaître dans l’Eglise, puisqu’elle « a été voulue par Jésus lui-même comme une partie inamovible de son Eglise » (Benoît XVI, discours pour la visite ad limina des évêques du Brésil, 5 novembre 2010). Face à de nombreux « prophètes de malheur », nous voulons demeurer des hommes et des femmes d’espérance ; une espérance qui ne se fonde pas sur nos « chars » et nos « cavaliers », c’est-à-dire sur nos propres forces, notre nombre, mais sur Celui en qui nous avons placé notre confiance. En Lui, personne ne nous volera notre espérance.

Cette espérance ne nous dispense pas – et les consacrés en sont bien conscients – de vivre le présent avec passion : troisième objectif de cette Année de la vie consacrée. Qui dit passion dit être amoureux, amitié vraie, communion profonde… C’est de tout cela dont il s’agit lorsque nous parlons de vie consacrée et c’est cela qui fait la beauté de la vie de tant d’hommes et de femmes qui professent les Conseils évangéliques et suivent le Christ « de plus près » dans cet état de vie. L’Année de la vie consacrée sera un moment important pour « évangéliser » sa propre vocation et témoigner de la beauté de la sequela Christi sous les multiples formes dans laquelle notre vie s’exprime. Les consacrés recueillent le témoin laissé par nos fondateurs et fondatrices respectifs. Poussés aussi par le pape François, ils veulent, en cette Année, « réveiller le monde » par leur témoignage prophétique, en particulier par leur présence dans les périphéries existentielles de la pauvreté et de la pensée, comme le pape François l’a demandé aux supérieurs généraux.

Les consacrés et les consacrées sont conscients qu’en plus de raconter la grande histoire qu’ils ont écrite par le passé, ils sont appelés à écrire une histoire non moins belle et non moins grande à l’avenir (cf. VC 110). Tout cela conduira les religieux et les consacrés à continuer le renouveau proposé par le Concile, en fortifiant leur relation avec le Seigneur, la vie fraternelle en communauté, la mission, et en ayant le souci d’une formation adaptée aux défis de notre temps, de façon à « proposer à nouveau avec courage » et avec une « fidélité dynamique » et créative (cf. VC 37) l’expérience de leurs fondateurs et de leurs fondatrices.

Voilà les principaux objectifs de cette Année de la vie consacrée, pour laquelle je remercie de tout coeur le Saint-Père François.

 Premier programme
de l’Année de la Vie consacrée 2015

ROME, 31 janvier 2014 (Anne Kurian, Zenit.org) – Un premier programme de l’Année de la vie consacrée, célébrée en 2015, est annoncé : rencontres internationales de religieux, expositions, publication d’une Constitution apostolique du pape François sur la vie contemplative, sont au menu de cette « Année de grâce ».

Cette Année, annoncée par le pape en novembre dernier, a été présentée ce matin, 31 janvier 2014, par le cardinal João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique et par Mgr José Rodríguez Carballo, O.F.M., secrétaire de la Congrégation.

Cette Année, lancée à l’occasion du 50e anniversaire de la promulgation du décret conciliaire Perfectae caritatis (1965), pourrait être inaugurée le 21 novembre 2014, pour les 50 ans de la publication de Lumen gentium (1964), dont le chapitre VI est dédié à la vie consacrée, et se conclure un an plus tard, le 21 novembre 2015.

Les événements de l’Année de la vie consacrée

Mgr José Rodríguez Carballo en a exposé les événements principaux, à commencer par une célébration solennelle dans la basilique Saint-Pierre, présidée par le pape. Selon l’agenda de ce dernier, ce pourrait être le 21 novembre 2014, Journée mondiale “Pro orantibus”, dédiée à la vie contemplative.

Parmi les autres événements, une Assemblée plénière de la Congrégation, en novembre, sur le thème « La nouveauté (novum) de la vie consacrée à partir de Vatican II », inspiré de la parole du Christ « A vin nouveau, outres neuves » (Mc 2,22).

Diverses rencontres internationales auront lieu à Rome : jeunes religieux et religieuses, novices, profès et professes ; formateurs ; congrès international de théologie sur la vie consacrée sur le thème « Renouveau de la vie consacrée à la lumière du Concile et perspectives d’avenir » ; exposition sur « La vie consacrée Evangile dans l’histoire humaine ».

Toutes ces initiatives, organisées en partenariat avec l’Union des supérieurs généraux (USG) et l’Union internationale des supérieures générales (UISG), se concluront par une audience avec le pape.

Pour la clôture de l’Année de la vie consacrée, une célébration est prévue avec le pape, probablement le 21 novembre 2015.

La préparation de l’Année

Pour la préparation de cette Année, le dicastère publiera une lettre tous les quatre mois. La première, en date du 2 février prochain, pour la Journée mondiale de la vie consacrée, sera intitulée « Réjouissez-vous » et s’inspirera du magistère du pape François sur la vie consacrée.

Selon la volonté du pape, un symposium sur la gestion des biens économiques et patrimoniaux par les religieux aura lieu les 8-9 mars 2014, à l’Université “Antonianum” de Rome.

Les sœurs contemplatives, dans le respect de leur état de vie, seront invitées à « une chaîne de prières entre les monastères ».

Par ailleurs, le pape devrait publier prochainement une nouvelle Constitution apostolique sur la vie contemplative, après Sponsa Christi promulguée par Pie XII en1950.

Le dicastère prépare également des documents pour cette Année, en particulier la révision du document Mutuae relationes (1978) sur les rapports entre évêques et religieux – en partenariat avec la Congrégation pour les évêques – et l’actualisation de l’instruction Verbi Sponsa (1999), qui traite de l’autonomie et de la clôture des soeurs contemplatives. Deux travaux demandés par le pape.

Un document sur la vie et la mission des religieux hommes, un guide sur la gestion des biens pour les Instituts de vie consacrée, et un texte important sur la vocation et la mission des Instituts laïcs, sont également attendus.

Pour conclure, les Conférences de religieux et les Unions de supérieurs sont invités à faire part de leurs suggestions pour que cette Année soit « une Année de grâce ».

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 31/01/2014 da in Actualité religieuse, FRANÇAIS, Vocation et Mission con tag .

  • 662.917 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 768 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

<span>%d</span> blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: