COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

L’échec de la diplomatie ?

La rencontre de prière Abbas-Peres avec le pape François
signe-t-elle l’échec de la diplomatie ?

Preghiera per la Pace13« Alors, il ne nous reste plus qu’à prier ! » Dans la vie courante, on emploie l’expression pour signifier qu’il n’y a plus rien à faire : dans une situation désespérée, impossible, où la mort semble proche, avant un naufrage, ou une bataille perdue…

La prière organisée ce dimanche 8 juin par le pape François avec les chefs d’Etat palestinien et israélien, Mahmoud Abbas et Shimon Peres, en a tous les symptômes. Après les tentatives infructueuses de paix dans la région menées par John Kerry, secrétaire d’Etat américain, où les Etats-Unis ont mis tout leur poids diplomatique, que reste-t-il à faire, sinon prier ? Car chacun sait bien que de cette prière, il ne sortira pas un nouveau traité de paix…La veillée de prière du Vatican, dans notre monde rationnel, semble alors ne signifier rien d’autre que l’échec total de la diplomatie, et partant, de la politique, dans la question israélo-palestinienne.

Le soft power

Pas si simple. Nicolas Hulot lorsqu’il avait commencé à rencontrer les responsables religieux, -dont le pape- avait employé la même expression, sous forme de boutade, devant les médias : « puisque personne ne veut se mobiliser pour sauver la planète, il ne me reste plus que la prière ! » Sauf que, de l’avis de nombre de diplomates, l’énergie mise par l’« envoyé spécial pour la protection de la planète » à aller voir l’ensemble des religions, comme d’autres associations, est en train de payer, dans le cadre de la réflexion sur les objectifs du millénaire pour le développement durable. Nicolas Hulot n’a fait rien d’autres qu’utiliser au mieux le « soft power » – le pouvoir d’influence, de la société civile.

Depuis la fin de la guerre froide, on observe une montée en puissance des organisations non étatiques dans les relations internationales, ONG, religions, ou entreprises: les États savent qu’ils ne sont plus les seuls acteurs du jeu diplomatique. La prière du 8 juin, comme la visite à Lampedusa, ou le recueillement devant le mur qui sépare Palestine et Israël, sont autant de manières plutôt réussies pour le pape François  de s’insérer dans ce jeu-là, en mettant en œuvre sa propre symbolique et sa force médiatique personnelle.

Pas de politique?

Enfin, le Saint-Siège met beaucoup de soin à répéter qu’il ne s’agit pas d’une initiative politique, et donc pas d’une tentative de substitution de l’ordre religieux à l’ordre politique. Attention ! Lorsque le Vatican dit qu’il ne fait pas de politique, cela ne signifie pas qu’il se range uniquement dans l’ordre du spirituel, mais qu’il agit selon sa propre conception de la politique, qui correspond à ses objectifs religieux. Ici, ceux-ci sont de deux ordres :  protection des communautés chrétiennes qui sont encore en Terre sainte -la prière de dimanche devrait donner plus de poids au Saint-Siège dans ses négociations difficiles avec Israël. Et d’autre part, favoriser une unité de toutes les confessions chrétiennes dans cette région, où elles sont extrêmement divisées, seul moyen aujourd’hui pour elles de se faire entendre. Là encore, l’invitation faite au patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomeos, primat d’honneur de l’orthodoxie va dans ce sens.

La prière n’est pas la fin du politique. Elle n’est pas non plus une autre manière de faire de la politique. La prière est… prière, tout simplement !

Isabelle de Gaulmyn
http://la-croix.com

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 10/06/2014 da in Actualité religieuse, FRANÇAIS con tag , .

  • 614.987 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 946 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: