COMBONIANUM – Formazione e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Un cri dans la nuit de Mossoul


Un cri dans la nuit de Mossoul

 Iraq cristiani perseguitati9Dimanche il n’y a pas eu de prières dans les églises de Mossoul. Dimanche, dans cette ville qui bruissait autrefois de l’activité de plus de 70.000 chrétiens, les cloches n’ont pas sonné. Dans le silence glacé qui semble recouvrir ce pays, berceau des trois religions monothéistes, il faut écouter le cri du patriarche chaldéen Louis Raphaël Sako Ier.

C’est un cri d’effroi devant la haine sauvage et bête,  mais c’est aussi un message formidable d’espoir et d’humanité d’un chrétien, qui, au plus profond de la nuit,  sait que le Coran « impose le respect à l’innocent » et  qui a l’audace d’adresser un « chaleureux » message aux musulmans du pays, persuadé « qu’après la tempête », ils redeviendront ses « frères et sœurs ».

Un cri courageux, que l’on voudrait que les puissances internationales écoutent, en se souvenant qu’il fut une époque, pas si lointaine que cela, où vivaient en Irak 1,4 million de chrétiens, et que, en gommant ainsi plus de 1.400 ans de civilisation, on risque d’aller vers une catastrophe humanitaire, culturelle et historique.

« Aux peuples de conscience et de bonne volonté en Irak et dans le monde entier, Aux voix des modérés, nos frères et sœurs musulmans en Irak et dans le monde entier,
À tous les concernés par la pérennité de l’Irak en tant que nation pour tous ses citoyens, À tous les dirigeants, penseurs et militants des droits de l’homme, À tous les défenseurs de la dignité de la personne humaine et de la liberté des religions,
Paix et miséricorde de Dieu !

Suite à la prise de contrôle de Mossoul par des djihadistes islamistes et leur annonce d’un État islamique, et après plusieurs jours de calme et d’anticipation, la situation était devenue négative pour les chrétiens de la ville et des environs. Les premiers signes de cette inversion furent les enlèvements de deux religieuses et de trois orphelins qui ont été libérés après 17 jours. Nous avions été encouragés par cette évolution et l’avions considérée comme une lueur d’espoir, une percée. Mais nous avons été surpris par les derniers développements, lorsque l’État islamique a publié une déclaration appelant les chrétiens ouvertement, soit à se convertir à l’islam, soit à payer la jizya (impôt de capitulation) sans préciser un plafond, soit à quitter leur ville et leurs maisons, avec seulement leurs vêtements, sans bagages ; et de publier une « fatwa » considérant les maisons des chrétiens comme propriété de l’État islamique. Ils ont marqué la lettre « N » sur les maisons des chrétiens, « N » pour « Nazaréens » ! Ils ont par ailleurs marqué sur les maisons des chiites avec la lettre « R » pour « Refuseurs ». Qui sait ce qui se passera dans les prochains jours, alors que les lois de l’État islamique se fondent sur ce qu’ils prétendent être la loi de la Charia, ce qui inclut la redéfinition des identités sur fond de religion et de sectarisme.

Ces exigences offensent les musulmans et la réputation de l’islam qui dit : « Vous avez votre religion et nous avons la nôtre » et aussi : « Il n’y a pas de contrainte en religion » ; cela est de même en contradiction avec mille quatre cents ans d’histoire, avec toute l’existence du monde islamique, avec la coexistence des différentes religions et différents peuples en Orient et en Occident, et avec le respect de leurs croyances et de leur vivre fraternel. Les chrétiens, en particulier dans notre Orient, ont depuis l’avènement de l’islam partagé les doux et amers souvenirs, leurs sangs ont été mélangés pour la défense de leurs droits et de leurs terres, et ensemble ils construisirent les villes, la civilisation et le patrimoine. Il est honteux que les chrétiens soient rejetés, expulsés et diminués. Il est évident que cela aura des conséquences désastreuses sur la coexistence de la majorité et des minorités, même parmi les musulmans eux-mêmes, au court et au long terme. Par conséquent, l’Irak se dirige vers une catastrophe humanitaire, culturelle et historique.

C’est pourquoi nous adressons à nos compatriotes Irakiens qui les soutiennent un appel chaleureux, fraternel et urgent, pour qu’ils reconsidèrent leur stratégie et qu’ils  respectent les innocents non armés, de toutes les ethnies, les religions et les sectes. Le Coran impose le respect à l’innocent et n’appelle pas à saisir les biens des personnes par la force, il appelle à aider la veuve, l’orphelin, l’indigent et les démunis ; il recommande même d’aider le septième voisin.

Nous appelons aussi les chrétiens de la région à adopter la rationalité et la perspicacité, à évaluer leurs options et à comprendre ce qui est prévu pour la région, à se réunir dans la charité et à réfléchir ensemble, dans la solidarité, au renforcement de la confiance en eux-mêmes et en leurs voisins, à la rencontre autour de leur Église, en étant patients, endurant et en priant jusqu’à ce que la tempête passe».

Louis Raphael  Sako, Patriarche de l’Église catholique chaldéenne en Irak et dans le monde

posté par Isabelle de Gaulmyn le Mardi 22 juillet 2014

http://www.la-croix.com

 

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 03/08/2014 da in Attualità sociale, Cristiani perseguitati, ITALIANO con tag , .

  • 299.034 visite
Follow COMBONIANUM – Formazione e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 577 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
p.mjoao@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: