COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

Le chef exorciste de Rome dévoile les secrets de l’Enfer…

Le chef exorciste de Rome dévoile les secrets de l’Enfer…

Ce n’est pas Lui, Dieu, qui a créé l’Enfer. C’est nous ! Il n’y avait même pas pensé ! Don Gabriele Amorth évoque son expérience avec son mentor, le père Amantini.

Don Gabriele AmorthEn 2012, était ouverte à Rome la cause de béatification et de canonisation du P. Candido Amantini, prêtre passioniste qui fut été pendant 36 ans l’exorciste de l’Etat du Vatican et du diocèse de Rome à la Scala de Santa.

Son plus célèbre disciple (considéré comme son successeur), Don Gabriele Amorth, 87 ans, a souhaité participer à la cérémonie d’ouverture de son procès en canonisation. Le prêtre paulinien, qui a récemment publié le livre The Last Exorcist (Le dernier exorciste), a souhaité évoquer le souvenir du prêtre passioniste et parler de l’époque où le diable a parlé de l’Enfer à son professeur.

Don Amorth, êtes-vous heureux? Le père Candido va devenir bienheureux.
Don Amorth :  C’est pour moi une grande joie, le père Candido était un homme de Dieu  ! Toujours serein, toujours souriant, jamais en colère, même avec le diable ! Tout le monde parlait de lui, il était très connu à Rome, où il a exercé sa fonction d’exorciste sans interruption.

Que retenez-vous de votre professeur ?
Don Amorth : Il était doté de charismes particuliers. Par exemple, il lui suffisait de voir une photographie pour déterminer si une personne avait besoin d’un exorcisme ou d’un traitement médical… Je vais vous raconter une histoire. Un jour, j’étais avec lui et il m’a montré trois photographies qu’on lui avait apportées. Il a pris la première, représentant un homme, et m’a dit : « Voyez-vous, Don Amorth? ». Et j’ai répondu : « Je ne vois rien ». Et lui : « Cet homme n’a besoin de rien ». Puis il a pris la photo d’une femme et m’a demandé à nouveau : «Voyez-vous, Don Amorth ?», et moi de nouveau : « Je ne comprends rien, Don Candido ». Lui : « Cette femme a grandement besoin d’un traitement médical, elle a besoin de voir un médecin, pas un exorciste ».  Enfin, il a pris la troisième photo, celle d’une jeune femme : « Voyez-vous, père Amorth? Cette jeune femme a besoin d’un exorcisme, ne voyez-vous pas ? ” Et je lui ai répondu: «Père Candido, je ne vois rien ! Je vois seulement si quelqu’un est beau ou laid. Et pour être tout à fait honnête, cette jeune femme n’est pas mal du tout ! ». Il éclata de rire ! J’avais fait une plaisanterie, mais lui avait déjà compris que cette fille avait besoin de Dieu.

Vous avez dit que le Père Candido ne se fâchait jamais, pas même avec le diable. Satan avait peur de lui ?
Don Amorth : Il en avait très peur, il tremblait devant lui ! Il s’enfuyait immédiatement. En réalité, le diable a peur de nous tous, il nous suffit de vivre dans la grâce de Dieu!

Évidemment, vous avez assisté aux exorcismes de Don Amantini…
Don Amorth : Bien sûr ! J’y ai assisté pendant six ans. J’ai été nommé exorciste en 1986 et, à partir de là, j’ai pratiqué  des exorcismes avec lui. Puis en 1990, deux ans avant sa mort, j’ai commencé à opérer seul, car il avait cessé de les pratiquer. Si quelqu’un venait à lui, il répondait : « Allez voir le Père Amorth  ».  C’est pourquoi on me considère comme son successeur…

Le P. Candido était-il ironique même avec le diable ?
Don Amorth : Je vais vous raconter une histoire très importante pour vous aider à comprendre une vérité. Vous devez savoir que, quand il y a un cas de possession diabolique, un dialogue s’instaure entre l’exorciste et le diable. Satan est un grand menteur, mais parfois le Seigneur l’oblige à dire la vérité. Une fois que le père Candido libérait une personne après de nombreux exorcismes, avec son ironie habituelle il a dit au diable : « Va-t-en, le Seigneur a créé pour toi une petite place toute chaude, il t’a préparé une jolie petite demeure où tu ne souffriras pas du froid ». Mais, l’interrompant, le diable lui a lancé : « Tu ne comprends rien du tout ». Que voulait-il dire ? Quand le diable interrompt  en disant quelque chose comme ça, c’est que Dieu lui a imposé de dire la vérité. Et cette fois-ci, c’était d’une importance extrême. Les fidèles me demandent souvent : « comment est-il possible que Dieu a créé l’enfer, pourquoi a-t-il pensé à un lieu de souffrance? ». A ce moment-là, le diable a répondu aux provocations du P. Candido en révélant une vérité importante  sur l’Enfer : « Ce n’est pas Lui, Dieu, qui a créé l’Enfer. C’est nous ! Il n’y avait même pas pensé ! ».  Donc, dans le plan de la création de Dieu, l’existence de l’Enfer n’avait pas été envisagée. Ce sont les démons qui l’ont créé ! Au cours des exorcismes, j’ai souvent demandé au diable : « Avez-vous créé l’Enfer ? Et sa réponse a toujours été la même : « Nous avons tous coopéré ».

Quels conseils le Père Candido vous a-t-il donné ?
Don Amorth :
Il m’a donné de nombreux conseils, surtout dans les deux dernières années de sa vie. Le plus important ? Etre un homme de foi et de prière, et toujours demander l’intercession de la Très Sainte Vierge. Et puis toujours être humble, car un exorciste doit savoir qu’il ne vaut pas une chique sans Dieu. C’est le Seigneur qui fait le travail d’exorcisme. S’Il n’intervient pas, l’exorcisme ne vaut rien.

Article repris de Stanze Vaticane Traduit de l’anglais par Elisabeth de Lavigne
Stanze Vaticane, 09.09.2014

http://www.aleteia.org/fr

 

 

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 10/09/2014 da in Foi et Spiritualité, FRANÇAIS con tag .

  • 538.571 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 931 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: