COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Méditation du Dimanche (32)

Méditation du Dimanche (32)


Dédicace de la basilique du Latran
9 Décembre

L’amour de ta maison fera mon tourment

L’amour de ta maison fera mon tourmentÉvangile de Jésus Christ selon saint Jean 2,13-22.
Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem. Il trouva installés dans le Temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. » Ses disciples se rappelèrent cette parole de l’Écriture : L’amour de ta maison fera mon tourment. Les Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais le Temple dont il parlait, c’était son corps. Aussi, quand il ressuscita d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

L’évangile de ce dimanche nous révèle la grande passion de Jésus. S’il s’indigne dans le temple de Jérusalem, s’il intervient avec autant de force et d’autorité, c’est qu’il a à cœur la maison de Dieu, la qualité de la prière qui s’y exprime, la vérité du culte qui s’accomplit en ce lieu. Cette anecdote a quelque chose à nous dire sur notre passion pour Dieu, sur la vérité de notre relation avec lui, sur la qualité de notre prière.

La vraie religion est une affaire de passion; elle est une histoire d’amour. Notre relation avec Dieu appelle de notre part une fidélité sans faille ni tricherie. Il en est avec Dieu comme avec un ami. L’amitié appelle de la part des partenaires une transparence, une intimité, un engagement total de leurs personnes. Le bonheur de l’amitié, c’est la vive conscience d’un engagement sincère et durable, la promesse d’être là quoi qu’il arrive.

Nous faisons tous l’expérience d’une telle fidélité au niveau de nos relations humaines les plus marquantes : fidélité à soi-même, fidélité à telle personne, à tel groupe. Cette fidélité, nous savons qu’elle peut se perdre, quand nos vieilles habitudes nous dessèchent l’âme et le cœur, quand les trahisons viennent miner la confiance entre deux êtres pourtant engagés depuis longtemps l’un envers l’autre.

C’est que la fidélité, tout comme l’engagement, est quelque chose de personnel. C’est du cœur, de l’intime de soi que jaillissent le désir et la volonté de s’offrir à l’autre, et incidemment de se donner à Dieu. La religion qui ne serait que pratique extérieure ne mériterait pas d’être une vraie religion.

D’où le besoin exprimé par Jésus de sonner l’heure juste, de raviver sans cesse la ferveur. Et c’est ce à quoi il s’emploie dans son intervention au Temple. « Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »

Dans toutes nos alliances, celle du mariage, celle de la vie religieuse, ou bien ailleurs, il faut vivre parfois des purifications. Cette purification est d’autant plus importante dans notre partenariat avec Dieu. Comme Jésus dans le Temple, aurons-nous la force de faire le ménage, de contester nos mœurs en déviance, de confronter nos errances, pour redonner à l’appel de Dieu dans notre vie sa pleine puissance d’amour et de fidélité, et tout son déploiement de joie et de bonheur?

Par Jacques Marcotte, o.p.
http://www.spiritualite2000.com

 

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 06/11/2014 da in Foi et Spiritualité, FRANÇAIS, Méditation du dimanche.

  • 350.987 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 760 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: