COMBONIANUM – Formazione e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Chine : campagne antichrétienne de démolition.

Chine: en deux ans plus de 500 croix détruites
et 35 lieux de culte rasés au sol.

Chine, plus de 500 croix détruites en deux ans

En une semaine, la campagne communiste a frappé cinq églises catholiques dans les diocèses de Taizhou et de Hangzhou, et plus seulement à Wenzhou où les croix ont été décimées.

La campagne de démolition “trois rectifications pour une démolition” entreprise par les autorités de la province de Zhejiang se poursuivent, voire s’étendent d’un diocèse à l’autre, comme le signale des sources locales à Ucanews. Celles-ci font état du retrait de cinq croix sur cinq églises catholiques en une semaine : quatre dans le diocèse de Taizhou et une dans le diocèse de Hangzhou. Et plus seulement dans le diocèse de Wenzhou où les autorités, depuis mai dernier, concentraient leurs interventions.

Pas plus d’un dixième de la hauteur de la façade

La campagne antichrétienne bat son plein depuis deux ans. Mais depuis mai dernier, le parti communiste chinois (PCC) a franchi un nouveau pas en l’accompagnant de nouvelles règles qui “encadrent strictement” la présence de croix sur les toits des édifices religieux catholiques et protestants : les croix doivent être placées sur les façades et non plus au sommet des églises ou des clochers. Leur taille ne doit pas dépasser un dixième de la hauteur de la façade et leur couleur doit se confondre avec celle de l’édifice.

Jusqu’à présent les autorités se limitaient à Wenzhou, surnommée “la Jérusalem d’Orient”, en raison du grand nombre d’églises présentes sur son sol, mais aujourd’hui elles poussent plus loin en ciblant d’autres diocèses. Le 2 juillet dernier, ce sont les croix des églises de Songmun, Xinhe, Muyu et Dasi du diocèse de Taizhou qui ont été démolies et celle de l’église Xiaoshan du Sacré-Coeur de Jésus, dans le diocèse de Hangzhou.

Plus de 500 croix détruites en deux ans

Selon Bob Fu, de China Aid, organisation basée aux États-Unis et soutenant les chrétiens de Chine, en deux ans, ce sont plus de 500 croix surmontant ou ornant des lieux de culte chrétiens, catholiques comme protestants, qui ont été démontées ou abattues, et 35 lieux de culte rasés au sol. Une source catholique à Hangzhou, rapportée par le site italien Tempi.it, fait savoir que “les curés de paroisse sont soumis à des pressions” constantes qu’ils doivent “affronter seuls”. Les autorités, ajoute cette source, menacent les prêtres de démolir directement leurs églises s’ils ne laissent pas enlever et détruire leurs croix, ceci constituant pour eux “un vrai dilemme”. Une autre église de Fuyang a été notifiée le mois dernier et s’attend à subir le même sort. Les autorités auraient déclaré que “seule la cathédrale catholique et deux églises protestantes échapperaient à la campagne”.

Isabelle Cousturié

Aleteia, 11.07.2015

 

 

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 19/07/2015 da in Actualité religieuse, FRANÇAIS con tag , , .

  • 304.731 visite
Follow COMBONIANUM – Formazione e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 697 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: