COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape.

Guy Gilbert

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.” 2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

La veille, au petit matin, il célèbrera la messe avec le pape, dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe. “C’est une grâce! Il est enfin celui que je cherchais, que je désirais tant”, confie-t-il à l’AFP dans son bureau tout simple d’un quartier populaire du nord-est de Paris.

Ce n’est pas la première fois que le plus connu des prêtres français de terrain rencontre un pape: il a été accueilli par Jean-Paul II puis par “ce vieux renard” de Benoît XVI. Mais François, c’est différent: “On n’a pas besoin de cinq dictionnaires pour le comprendre, il a des paroles d’une vérité qui bouleverse bien au-delà des chrétiens.”

Guy Gilbert se sent conforté par l’appel du pontife argentin à s’ouvrir aux “périphéries”. “Je suis depuis cinquante ans dans la périphérie!” s’esclaffe ce fils d’une famille ouvrière de quinze enfants.

Ordonné prêtre en 1965, le père Gilbert a très vite adopté le look et le verbe des gens de la rue auprès desquels il a choisi de vivre. “Ma parole n’a pas de limite, elle jaillit de mon cœur”, fait-il valoir. Au début, “l’Église était assez estomaquée par ce vocabulaire, mais elle a pris l’habitude”. Elle a dû aussi composer avec son blouson de cuir bardé de pin’s, ses bagues, ses santiags. Et ses cheveux longs qui lui avaient attiré une remarque de son archevêque à Alger, Mgr Duval. “Je lui ai répondu: +écoute, t’as pas un cheveu sur le caillou, moi j’en ai trop. Fifty-fifty, restons-en là+”, s’amuse-t-il.

Pourquoi cet engagement? “Quand j’étais petit je ne pouvais pas supporter que quelqu’un souffre, j’ai gardé ça.” C’est ce qui l’a poussé à transformer une ruine provençale des gorges du Verdon en centre ayant accueilli, depuis 1974, des centaines de jeunes “foutus à la porte de partout”, pour leur permettre une réinsertion sociale. La “bergerie de Faucon”, une “institution laïque” tient-il à préciser, se maintient aujourd’hui grâce aux aides publiques, aux droits d’auteur tirés de sa quarantaine de livres, aux dons surtout. “Ce sont les gestes des petits, pas des grosses sommes, qui m’émerveillent.”

“Curé des loubards”? “Prêtre pour tous!”

Qu’on ne s’y trompe pas: Guy Gilbert “reste dans la ligne de l’Église”, sur l’avortement et l’euthanasie notamment, “admiratif” de la voir promouvoir “le respect de la vie jusqu’au bout”. Mais il aimerait qu’elle s’ouvre à la bénédiction des divorcés et des homosexuels, voire à l’ordination d’hommes mariés prêtres et de femmes diacres. “Je bénis les motos, les maisons, les chiens, et on peut pas bénir les homos? Nous n’avons pas à juger ce qu’ils vivent!” tranche-t-il, comme en écho au fameux “Qui suis-je pour juger?” du pape.

“Curé des loubards”? “Prêtre pour tous”, rectifie-t-il. “Je suis prêtre partout où on m’appelle.” Celui qui ne craint pas la lumière médiatique, de Radio Notre-Dame aux “Grosses Têtes” de RTL, a marié le comédien Jamel Debbouze et le prince Laurent de Belgique. “Ce sont des perles précieuses, mais ce sont les plus pauvres qui sont au cœur de ma vie”, souligne-t-il.

Guy Gilbert n’est pas à l’heure des bilans, ni des projets. “Vivre l’instant, 24 heures d’amour me suffit. Hier j’m’en fous, demain j’m’en branle”, résume-t-il. Sur un de ses livres, “Éveilleur d’espérance”, paru chez son fidèle éditeur Philippe Rey, il griffonne une dédicace: “Lutte et aime.” Mais déjà Omar, un jeune homme défavorisé, l’attend devant son local parisien qui confie, résumant le service rendu par le prêtre: “J’ai personne d’autre que le père Gilbert.”

Publié le 09-09-2015
http://tempsreel.nouvelobs.com

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

Actualités > Société > Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Publié le 09-09-2015 à 16h16Mis à jour le 10-09-2015 à 16h35

Guy Gilbert, le "curé des loubards", le 8 septembre 2015 à Paris (c) AfpGuy Gilbert, le “curé des loubards”, le 8 septembre 2015 à Paris (c) Afp

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.”

2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

Actualités > Société > Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Publié le 09-09-2015 à 16h16Mis à jour le 10-09-2015 à 16h35

Guy Gilbert, le "curé des loubards", le 8 septembre 2015 à Paris (c) AfpGuy Gilbert, le “curé des loubards”, le 8 septembre 2015 à Paris (c) Afp

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.”

2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

Actualités > Société > Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Publié le 09-09-2015 à 16h16Mis à jour le 10-09-2015 à 16h35

Guy Gilbert, le "curé des loubards", le 8 septembre 2015 à Paris (c) AfpGuy Gilbert, le “curé des loubards”, le 8 septembre 2015 à Paris (c) Afp

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.”

2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

Actualités > Société > Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Publié le 09-09-2015 à 16h16Mis à jour le 10-09-2015 à 16h35

Guy Gilbert, le "curé des loubards", le 8 septembre 2015 à Paris (c) AfpGuy Gilbert, le “curé des loubards”, le 8 septembre 2015 à Paris (c) Afp

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.”

2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21486&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21487&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

<a href=”//ww690.smartadserver.com/ac?jump=1&siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” target=”_blank”><img src=”//ww690.smartadserver.com/ac?siteid=61932&pgid=483224&fmtid=21482&visit=S&tmstp=1441902325&out=nonrich” border=”0″ alt=”” /></a>

Actualités > Société > Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Guy Gilbert: 80 ans et la “grâce” d’être reçu par son “pote” le pape

Publié le 09-09-2015 à 16h16Mis à jour le 10-09-2015 à 16h35

Guy Gilbert, le "curé des loubards", le 8 septembre 2015 à Paris (c) AfpGuy Gilbert, le “curé des loubards”, le 8 septembre 2015 à Paris (c) Afp

Paris (AFP) – A 80 ans, le “curé des loubards” Guy Gilbert a gardé intactes sa langue fleurie, sa dégaine de motard, son énergie. Et il savoure la “grâce” d’être reçu vendredi par le pape François, à qui il compte dire: “Mon pote, t’as ouvert l’Église de façon extraordinaire.”

2015 marque un double anniversaire pour le prêtre-éducateur: ses 80 ans, qu’il fêtera samedi, et ses 50 ans de sacerdoce.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 10/09/2015 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS, Vocation et Mission con tag .

  • 660.647 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 767 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

<span>%d</span> blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: