COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Au Congrès, le pape invite les Américains à rester dignes de leur rêve

Dans un grand discours très applaudi jeudi 24 septembre au Capitole,
le pape François a touché les thèmes brûlants en débat aux États-Unis.

le-pape-francois-accueilli-au-congres

24/9/15 – Pour faire passer son message, il s’est appuyé sur l’histoire et les fondements culturels de la nation américaine qu’il appelle à être à la hauteur du rêve qu’elle a suscité.

Le discours était l’un des plus attendus du voyage. C’était le premier d’un pape devant le Congrès des États-Unis. De surcroît le premier pape des Amériques.

C’est en « fils de ce grand continent », dans cette filiation géographique dans laquelle il s’inscrit depuis son arrivée à Washington, que le pape François a ouvert hier son allocution historique devant les élus du Sénat et de la chambre des représentants, mais aussi les juges de la Cour suprême, le secrétaire d’État John Kerry et d’autres personnalités du pays. Un discours de près d’une heure, durant lequel, comme il avait commencé la veille à la Maison-Banche, il a abordé pleinement les sujets les plus débattus aujourd’hui dans la société américaine.

 > A télécharger : L’intégralité du discours du pape au Congrès américain 

Environnement et migrants

De nouveau, l’environnement. Un sujet redouté des élus du parti républicain, qui dominent les deux chambres. De même qu’il avait évoqué devant le président Obama le changement climatique, l’auteur de l’encyclique Laudato si’a souligné la responsabilité du Congrès pour « inverser les effets les plus graves de la détérioration environnementale causée par l’activité humaine », lien de causalité très discuté outre-Atlantique.

Autre question âprement en débat, les migrants. « Nous n’avons pas peur des étrangers, parce que la plupart d’entre nous étaient autrefois des étrangers », a fait valoir Jorge Bergoglio, qui a étendu son propos à l’actuelle crise des réfugiés : « Si nous voulons la sécurité, donnons la sécurité ; si nous voulons la vie, donnons la vie ; si nous voulons des opportunités, offrons des opportunités », a-t-il plaidé.

Dénonciation implicite des guerres menées par les Etats-Unis

Dans le pays qui possède la première industrie d’armement, le pape n’a pas craint de répéter son hostilité à ce commerce dont il a demandé la fin. « Imiter la haine et la violence des tyrans et des meurtriers est la meilleure façon de prendre leur place », a-t-il expliqué plus largement, dans une dénonciation implicite des guerres menées par les États-Unis, comme celle en Irak à laquelle le Saint-Siège s’était vigoureusement opposé.

 > A lire  :   Le pape au Congrès, les 10 points du discours

Autre combat : l’abolition de la peine de mort. Comme Jean-Paul II à Denver en 1992, le pape François l’a demandée mais cette fois devant les représentants des 50 États américains, que ce sujet, sans être en tête de l’actualité, divise toujours.

Si le pape a ainsi abordé les thèmes brûlants dans le débat américain, il n’a pas pour autant fait un discours enflammé. Au contraire, il a lu lentement un texte construit à partir des références culturelles de son auditoire, dans un anglais obligeant des élus à tendre l’oreille. Il a abandonné sa rhétorique aux accents parfois révolutionnaires, employée à Cuba ou en Bolivie, pour prendre ici celle du rêve américain.

A la hauteur du rêve américain

Il a pris soin de rappeler que « l’activité d’entreprise est une vocation noble ». Il a repris d’emblée la devise, connue de tout Américain, sur « le pays des hommes libres et dans la maison des hommes courageux », déclenchant aussitôt la même standing ovation qu’à son entrée et à sa sortie.

Le pape jésuite a bâti son discours jalonné d’applaudissements autour de quatre illustres figures de l’histoire américaine. Deux unanimement respectées – et protestantes -, qui furent assassinées : Abraham Lincoln et Martin Luther King, qu’il avait déjà cité la veille ; deux moins connues – et catholiques : Dorothy Day et Thomas Merton.

Des exemples dont il invite les Américains à s’inspirer, dont il incite les élus à être dignes au-delà de leurs clivages aujourd’hui endurcis. Le pape leur a demandé d’abandonner le « réductionnisme simpliste » et de se montrer à la hauteur du rêve américain pour aider à libérer le monde de ses cauchemars.

« Le pape n’a fait aucune référence à l’avortement »

John-Henry Westen, co-fondateur et rédacteur en chef du site pro-vie LifeSiteNews (Réaction parue sur le site LifeSiteNews)

«Dans son discours historique devant le Congrès américain aujourd’hui, le pape François a axé son propos sur l’immigration, la dignité humaine, la pauvreté et l’environnement. Le pape a parlé de la dignité humaine, appelé à protéger et défendre « la vie humaine à chaque étape de développement ». Cependant, et c’est un choc pour les conservateurs présents dans la salle, lorsque les applaudissements se sont tus, le pape n’a fait aucune référence spécifique à l’avortement, et à la place, a fait mention de sa campagne contre la peine de mort, s’attirant les applaudissements des Démocrates.
Le pape a prononcé son discours le jour-même où est prévu au Sénat un vote crucial sur l’opportunité de poursuivre le financement du Planning familial. »

PAROLES

“L’importance d’être des acteurs du changement”

Tony Cardenas, représentant démocrate de Californie
Recueilli par Alexis Buisson, à New York

“Aujourd’hui, la session conjointe du Congrès était historique. J’espère que le pape continuera à parler de l’importance d’être des acteurs du changement, ce que nous cherchons à faire dans beaucoup de domaines. Le pape n’a pas seulement parlé des immigrés, mais aussi de ceux qui n’ont pas respecté les lois et dont la vie ne devrait pas s’éteindre parce que nous les avons exclus de l’humanité (les criminels à qui on ne donne pas de seconde chance, NDLR.). J’espère que le pape peut convaincre mes collègues que le soutien de nos communautés aux jeunes peut aider les êtres humains à respecter la loi et à devenir des membres productifs de notre société.”

“Un miroir dans lequel nous nous regarderons”

Karen Bass, représentante démocrate de Californie
(Recueilli par Alexis Buisson, à New York)

“J’ai trouvé qu’il a été très encourageant par rapport à notre rôle de législateur au congrès. J’ai aimé le fait qu’il parle de la règle d’or qui veut que l’on se comporte avec les autres de la manière dont on aimerait qu’ils se comportent avec nous. Pour moi, le temps fort de son discours fut ses mentions de Martin Luther King Jr et ce qu’il a dit sur la lutte contre la pauvreté. Après la fin de son discours, je suis allé m’en procurer une copie. C’est un discours que je garderai. Il est mémorable. J’ai trouvé particulièrement intéressant qu’il ait utilisé  l’histoire des Etats-Unis pour nous faire réfléchir. Nous devrions le réinviter la semaine prochaine lorsque le Congrès pourrait décider de fermer le gouvernement (ndlr : autour d’une controverse sur les subventions accordées au planning familial) ! Son discours a divisé l’assemblée plusieurs fois, notamment sur la peine de mort. Il a mis le doigt sur un paradoxe : nous sommes critiques de pays qui utilisent la peine capitale, mais nous y avons recours aussi. Cela veut-il dire que, d’une certaine manière, nous tuons les personnes mieux que le reste du monde? Les personnes qui sont dans les couloirs de la mort sont essentiellement pauvres ou ont des problèmes mentaux. J’espère que ce discours va nous offrir un miroir dans lequel nous nous regarderons.”

“Une étape marquante dans l’histoire de notre nation”

Jim Sensenbrenner, représentant républicain du Wisconsin
Recueilli par Alexis Buisson, à New York

“Le pape est venu aux Etats-Unis pour partager des paroles inspirantes sur la foi, la bienveillance et la charité. Certes, son discours devant le Congrès était une étape marquante dans l’histoire de notre nation, mais cela serait une erreur de politiser son message moral. En tant de parlementaires élus, le peuple de ce pays nous fait confiance pour agir pour lui dans le domaine des politiques publiques et de la loi. Tandis que je respecte la vision morale du pape, la manière dont nous répondons et agissons par rapport aux défis du monde dépend de notre jugement d’élus. C’est pour cela que nous avons été choisis par le peuple.”

Sébastien Maillard, à WASHINGTON

http://www.la-croix.com

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 24/09/2015 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS con tag , .

  • 318.743 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 722 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: