COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Le pape et l’Europe

«Que t’est-il arrivé, Europe humaniste?»: telle est la question que pose le pape François à un continent qui semble trahir ses valeurs.

Le pape et l’Europe.jpg

C’est par cette question que le pape François, fils d’un émigrant italien en Argentine s’est adressé aux principaux représentants des institutions européennes venus assister au Vatican à la remise du prix Charlemagne le 6 mai. Un prix attribué au souverain Pontife en l’honneur de son indéfectible engagement européen. Qui l’eut cru? On ne peut mieux illustrer ce que peut devenir un «migrant» dont les parents avaient été accueillis par l’Argentine après la guerre.

Si, en 2014, lors de son discours à Strasbourg au Parlement européen, le Pape François avait traité l’Europe de «grand-mère fatiguée», il a «boosté» le parterre d’Européens réunis à l’occasion du prix en les enjoignant de construire les bases d’un «nouvel humanisme européen». Un humanisme à établir sur trois piliers: l’intégration, le dialogue et la création quelque chose de nouveau.

La capacité d’intégration de l’Europe est inséparable de son identité. «L’identité européenne est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle, a-t-il déclaré. Elle doit le rester ceci plus particulièrement au moment de l’arrivée de réfugiés sur les côtes européennes. Un phénomène qui diffuse des peurs identitaires à travers tout le continent et pousse au repli sur soi.

Contre cette tentation, il a bien souligné «la grandeur de l’âme européenne née de la rencontre de civilisations et de peuples». Soit dit en passant, ce sont justement ces valeurs que les djihadistes cherchent à détruire, pour anéantir l’Europe. Il a longuement parlé de l’importance d’associer les jeunes et leurs rêves à cette nouvelle construction européenne alors que l’euroscepticisme gagne partout du terrain.

Mais pour les associer, il faut d’abord leur donner du travail d’où la nécessité de créer une économie sociale de marché (d’origine allemande) inscrite d’ailleurs comme objectif de l’Union européenne. La recherche de maximalisation du profit n’est donc pas la solution, il faut trouver de nouveaux modèles économiques plus inclusifs et équitables, refuser l’exclusion, un mot cher au Pape, pour fonder ce nouvel humanisme européen.

Pour cela, il a aussi demandé l’assistance de son Eglise et de tous les chrétiens, menant ainsi la promotion de leur unité. Le Pape a jalonné son discours de références aux personnalités qui ont fondé la construction européenne après les horreurs de la Deuxième guerre mondiale: Robert Schuman, Konrad Adenauer, Alcide de Gasperi, les philosophes Elie Wiesel et le jésuite polonais Erich Ptzywara. Un grave moment historique que cette remise de prix à laquelle assistaient aussi Angela Merkel, le roi d’Espagne Felipe IV, Matteo Renzi, Mario Draghi, Najat Vallaud-Belkacem (pour la France…) et de nombreuses autres personnes.

Un discours qui, pris dans son ensemble montre bien la direction que devrait prendre l’Europe, elle qui n’est pas étrangère aux conflits qui enflamment le Moyen-Orient et a aussi généré des djihadistes sur son sol…


Christine von Garnier, sociologue
Publié lundi 9 mai 2016
https://www.letemps.ch

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 10/05/2016 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS con tag , .

  • 328.696 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 735 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: