COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

Blog di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA – Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa MISSIONARY ONGOING FORMATION – A missionary look on the life of the world and the church

Je suis le père Jacques Hamel

Lettre de France. A Rouen, ils ne se sont pas trompés, ils ont frappé la source vive et souvent oubliée de l’Occident : le Christianisme

Jean Duchesne | mardi 26 juillet 2016

Le père Jacques Hamel

Le père Jacques Hamel

Ce qui vient de se passer à Saint-Étienne du Rouvray ne peut que susciter l’horreur et même la colère devant tant de haine aussi lâchement cruelle que stupidement suicidaire. Après tant d’attentats terroristes, en France, mais aussi en Allemagne, il est cependant permis de relever qu’en l’occurrence, les fous furieux n’ont pas tué totalement à l’aveuglette.

Jusque-là (et si l’on excepte une tentative heureusement avortée contre une église d’Ivry, dans la banlieue de Paris), les fanatiques s’en étaient pris à une certaine idée flatteuse que nos concitoyens se font d’eux-mêmes : l’insolence iconoclaste de Charlie Hebdo, le culte païen du sport au Stade de France et la joyeuse insouciance du Bataclan et des terrasses de café du onzième arrondissement « bobo » de Paris, le feu d’artifice du 14 juillet à Nice célébrant une Révolution qui a promu des idéaux, mais aussi produit du pire…

Là, aujourd’hui, c’est tout autre chose. L’objet de la vindicte n’était pas l’Occident en général ni sa complaisante et égoïste prospérité qui peut paraître insultante aux pauvres du reste du monde. C’était sa racine, sa source vive même s’il l’oublie – à savoir le christianisme, dans un des moments et des lieux où, discrètement mais invinciblement, il s’actualise le plus explicitement et le plus intensément : la célébration de la messe.

La question qui est dès lors posée est de savoir dans quelle mesure les Français (et les autres) s’identifieront aux victimes : un prêtre âgé, sauvagement égorgé, et une poignée de fidèles dont des religieuses. Osera-ton reconnaître : « Je suis le père Jacques Hamel », comme on a clamé et répété à l’envi : « Je suis Charlie » ? Ou bien se contentera-t-on de dire que tuer qui que ce soit, ce n’est pas bien, en allant (parfois) jusqu’à défendre la liberté de conscience et même de culte ? Quelque chose a peut-être déjà bougé quand est devenu « viral » dans les « réseaux sociaux », après le camion assassin de la Promenade des Anglais, non pas quelque autojustification, mais Pray for Nice – « Prions pour ces innocents de Nice », parce que le problème n’est pas politique ni culturel, et bien plutôt spirituel.

Les chrétiens, pour leur part, ne peuvent qu’être choqués et révoltés, comme tout être humain civilisé et digne de ce nom. Mais s’ils doivent être encore plus secoués que les autres, ce n’est pas parce qu’ils sont désormais en droit de penser que leurs assemblées eucharistiques sont désormais dans le collimateur de frustrés en proie à des pulsions homicides stimulées par une propagande délirante. C’est parce qu’ils se retrouvent à nouveau affrontés, comme nul ne peut le désirer ni le prévoir, au mystère du mal dans sa brutalité la plus nue, à cette insupportable énigme que l’amour n’est pas aimé, comme l’a révélé la Croix où s’est laissé clouer leur Seigneur.

Nous continuerons donc d’aller à la messe, quelles que soient nos appréhensions, pour y recevoir l’amour qui vainc la haine parce qu’il ne la rend pas. Et parce que nous voulons aimer ceux qui se croient nos ennemis comme ceux qui s’en fichent, les portes de nos églises restent ouvertes.

http://www.oasiscenter.eu
L’article a été publié aussi par Alateia


Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 27/07/2016 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS con tag , .

  • 542.586 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Unisciti ad altri 931 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stato una pubblicazione interna di condivisione sul carisma di Comboni. Assegnando questo nome al blog, ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e patrimonio carismatico.
Il sottotitolo Spiritualità e Missione vuole precisare l’obiettivo del blog: promuovere una spiritualità missionaria.

Combonianum was an internal publication of sharing on Comboni’s charism. By assigning this name to the blog, I wanted to revive this title, rich in history and charismatic heritage.
The subtitle
Spirituality and Mission wants to specify the goal of the blog: to promote a missionary spirituality.

Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
I miei interessi: tematiche missionarie, spiritualità (ho lavorato nella formazione) e temi biblici (ho fatto teologia biblica alla PUG di Roma)

I am a Comboni missionary with ALS. I opened and continue to curate this blog (through the eye pointer), animated by the desire to stay in touch with the life of the world and of the Church, and thus continue my small service to the mission.
My interests: missionary themes, spirituality (I was in charge of formation) and biblical themes (I studied biblical theology at the PUG in Rome)

Manuel João Pereira Correia combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: