COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

Le CARÊME avec Maurice Zundel (32)

Le Carême, jour par jour, avec Maurice Zundel

Prêtre suisse né en 1897 et mort en 1975, Maurice Zundel a été un prédicateur itinérant, peu connu de son vivant. Invité par le pape Paul VI, son ami, il prêcha une retraite de carême au Vatican en février 1972.
Le pape Paul VI a dit de Zundel qu’il «était un génie, génie de poète, génie de mystique, écrivain et théologien, et tout cela fondu en un, avec des fulgurations». Il est étonnant de constater à quel point la pensée de cet humble prêtre continue de rayonner; il est considéré comme un géant de la spiritualité chrétienne.


32

32.  Appliquons-nous à la création intérieure

Le plus grand crime que l’on puisse commettre, c’est de voler aux hommes leur humanité, c’est ce qu’a fait le capitalisme libéral, au nom de la liberté-même du contrat, mais c’était une liberté homicide puisque les ouvriers n’avaient pas le choix, et qu’ils devaient accepter des salaires de famine plutôt que de mourir positivement de faim. Alors s’est vérifié ce que nous avons vu si souvent: dans l’indignité du traitement qu’il subit, l’homme a pris conscience de sa dignité. C’est sur ce fondement que Marx s’est appuyé: il a mobilisé le prolétariat contre une situation indigne, mais il était parfaitement incapable de fonder cette dignité.
Nous l’avons remarqué constamment: il est facile de s’insurger “contre”, il est très difficile de deviner la direction dans laquelle se situe le bien que l’on réclame ! et c’est là la situation actuelle: on réclame sans cesse la dignité de l’homme, mais on ne sait pas où la situer, et chacun finalement commet ce crime de voler à l’homme son humanité ! que ce soient les marxistes au nom de leur absolu avec cette “collectivité” qui n’est “personne”,  ou bien que ce soit  le monde libre qui ignore lui aussi le sens de la personne, et qui, par prétérition parce qu’il n’en parle jamais, laisse périr dans l’homme son humanité !
La plus grande erreur serait de revendiquer cette (la) création intérieure sans la vivre ! et, si nous avons à intervenir – et nous avons à intervenir ! – ce ne peut être que sous cette forme: vivre cette création intérieure, tellement qu’elle rayonne sur le monde entier, comme l’a fait Thérèse de Lisieux dans l’obscurité de son couvent, car les biens de l’esprit ne se communiquent qu’en étant vécus. Le plus grand danger que court l’Eglise en ce moment, c’est ce bavardage illimité où l’on se propose toutes sortes de programmes magnifiques, mais sans les vivre! Les biens de l’esprit ne se transmettent que dans la mesure où ils sont vécus.
“Enfonçons-nous donc dans l’épaisseur”, comme dit S. Jean de la Croix, et appliquons-nous à cette création intérieure, c’est par là, c’est par là que nous contribuerons à la naissance de la véritable humanité.


Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 01/04/2017 da in Foi et Spiritualité, FRANÇAIS con tag , , .

  • 329.428 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 736 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: