COMBONIANUM – Formazione Permanente

UNO SGUARDO MISSIONARIO SUL MONDO E LA CHIESA Missionari Comboniani – Formazione Permanente – Comboni Missionaries – Ongoing Formation

Oser l’émerveillement

Souhait pour la nouvelle année

Silhouette of hiking woman jumping over the mountains at sunset

André Gouzes, promoteur de liturgies de qualité et animateur de ce lieu cistercien inspiré qu’est l’Abbaye de Sylvanès, aime citer ce propos de Saint Augustin : « Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion ». En ce début d’année, la coutume veut que l’on prenne de bonnes résolutions et que l’on s’échange des vœux pour la réussite de nos projets. S’il est important de prévoir nos activités et les modifications de nos modes de vie, il me semble plus essentiel encore de nous souhaiter de rester des êtres de désir et de passion. Trop souvent, les sociétés modernes nous poussent à chercher ce qui serait finalement la pire des choses : « qu’il ne nous arrive rien ». Par peur de nous perdre, nous réfrénons notre disponibilité à l’inattendu. Le besoin de sécurité nous pousse à prendre des assurances contre le surgissement de ce qui est Autre. Nous risquons alors de nous fermer à des visitations de l’événement, à des invitations au voyage, à cet appel lancé jadis à Abraham et qui continue de retentir dans la conscience de tout croyant : quitte ce que tu connais pour aller vers ce que tu ne connais pas.

La source de nos évolutions passe par l’accueil de ce que nous n’avions pas prévu et qui, souvent, dérange nos conforts intellectuels et matériels. Qu’il s’agisse d’une découverte, d’un amour, d’une nouvelle compréhension de la vie, d’un accident de parcours, d’une intuition spirituelle, ce qui nous arrive réveille des passions que nos prudentes planifications prétendaient éliminer à tout jamais. Les grands moments de notre vie, de notre naissance jusqu’à notre mort, ne sont pas le fruit des planifications d’experts ou de laborieuses constructions : cela nous arrive. L’exaltation et l’exultation de Marie dans son Magnificat ne viennent pas de ses conquêtes ou de ses prouesses spirituelles. Mais de l’accueil de ce qui lui arrive : une Parole qui se fait chair.
Ceux qui se prétendent les témoins de l’Évangile ne peuvent être que des témoins et des révélateurs de ces « bonnes nouvelles ». Elles n’ont rien à voir avec la récitation de catéchismes, la défense d’un ordre institutionnel ou moral ou la construction d’un ego fût-il spirituel. Dans son ouvrage où il s’interroge sur l’avenir du Christianisme, Maurice Bellet envisage plusieurs possibilités : sa disparition dans la culture, une auto dissolution, une restauration et un replâtrage. Il développe une quatrième hypothèse qui prend acte de la disparition d’un système religieux lié à l’âge moderne de l’Occident, mais laisse intact le surgissement inouï, parce que inaudible dans une institution cléricale, de l’Évangile. Cette parole « déloge de toute installation chrétienne» vécue comme « l’analogue de ce que fut le judaïsme » pour les premiers chrétiens. Car, écrit-il, toute religion peut devenir « le grand Inceste meurtrier où l’homme voudrait asservir son inaccessible source »1.

En ce début d’année, ce n’est pas la puissance, la richesse ou le refuge fondamentaliste qu’il faut nous souhaiter mais le maintien en nous de la capacité d’accueil à ce qui nous arrive comme trace de Celui qui vient et qui ne cesse de créer et de recréer toute chose. Il s’agit de garder en nous la passion de l’éveil ou, pour reprendre le titre d’un récent ouvrage qui regroupe des entretiens avec des chercheurs spirituels, « Oser l’émerveillement »2.

Bernard Ginisty

1 – Maurice Bellet : La quatrième hypothèse. Sur l’avenir du christianisme. Éditions Desclée de Brouwer, 2001, page 114
2 – Frédéric Lenoir et Leili Anvar : Oser l’émerveillement. Entretiens avec Bruno Giuliani, Thierry Janssen, Alexandre Jollien, Jacqueline Kelen, Edgar Morin, Marion Muller-Colard, Christiane Rance, Éditions Albin Michel/France Culture, 2016.

Publié le par Garrigues et Sentiers

Publié dans Réflexions en chemin

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 01/01/2018 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS con tag .

San Daniele Comboni (1831-1881)

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 1.563 follower

Follow COMBONIANUM – Formazione Permanente on WordPress.com
gennaio: 2018
L M M G V S D
« Dic   Feb »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

  • 181,415 visite

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d'autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all'immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Tag

Advento Africa Amore Anthony Bloom Arabia Saudita Arte Arte cristiana Arte sacra Bibbia Bible Biblia Boko Haram Book of Genesis Cardinal Newman Carême Chiamate in attesa Chiesa China Chrétiens persécutés Cibo Cina Contemplazione Cristiani perseguitati Cristianos perseguidos Cuaresma Curia romana Dialogo Economia Enzo Bianchi Eucaristia Europa Famiglia Family Família Fede France Gabrielle Bossis Gianfranco Ravasi Giovani Giubileo Gregory of Narek Guerra Guglielmo di Saint-Thierry Gênesis Henri Nouwen Iglesia India Iraq ISIS Islam Jacob José Tolentino Mendonça Kenya La bisaccia del mendicante La Cuaresma con Maurice Zundel La Madonna nell’arte La preghiera giorno dopo giorno Laudato si' Le Carême avec Maurice Zundel Lectio Lectio Divina Lent LENT with Gregory of Narek Libro del Génesis Madonna Magnificat Martin Lutero martiri Matrimonio Maurice Zundel Migranti Misericordia Missione Natal Natale Natale (C) Nigeria Noël P. Cantalamessa Pace Padri del Deserto Pakistan Paolo VI Papa Francesco Papa Francisco Pape François Paz Perdono Persecuted Christians Persecution of Christians Persecuzione dei cristiani Pittura Pope Francis Poveri Povertà Prayers Profughi Quaresima (C) Quaresima con i Padri del Deserto Quaresma Quaresma com Henri Nouwen Raniero Cantalamessa Rifugiati Rosary Sconfinamenti della Missione Silvano Fausti Simone Weil Sinodo Siria Sud Sudan Terrorismo Terrorismo islamico Testimonianza Thomas Merton Tolentino Mendonça Turchia Uganda Vatican Vaticano Venerdì Santo

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: