COMBONIANUM – Formazione Permanente

UNO SGUARDO MISSIONARIO SUL MONDO E LA CHIESA Missionari Comboniani – Formazione Permanente – Comboni Missionaries – Ongoing Formation

Le martyre des témoins de la foi en Algérie

En Algérie, « vivre une présence ordinaire»

2-octobre-2015-Mgr-Jean-Paul-VESCO-A-vA-Alger-A-occasion-Etats-GA-nA-Christianisme-organisA-hebdomadaire-Vie-Strasbourg-67-France_0_729_486

[MAGAZINE PÈLERIN] De 1994 à 1996, 19 religieuses et religieux ont été assassinés en Algérie. Plus de vingt ans après, le pape François a signé le décret reconnaissant le martyre de ces témoins de la foi catholique.
Entretien avec Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran.

Article publié dans le magazine Pèlerin n° 7053
https://africa.la-croix.com

Pèlerin : Comment avez-vous accueilli la nouvelle de la béatification ?

Mgr Jean-Paul Vesco : Avec une joie profonde, mais sans exubérance car ces béatifications sont aussi un grand défi pour notre Église. À la différence des béatifications habituelles, nous n’allons pas faire référence au passé mais faire mémoire d’un événement qui appartient au présent. Beaucoup de celles et ceux qui ont vécu ces drames il y a plus de vingt ans sont encore là. Ils ont connu les martyrs. Et pour le peuple algérien, les plaies de cette décennie noire ne sont pas refermées.

Quel est le sens de leur béatification pour aujourd’hui ?

Mgr Jean-Paul Vesco : La parole de Mgr Pierre Claverie, de F. Christian de Chergé, le témoignage de fraternité des moines de Tibhirine, les humbles services de chacun dans une bibliothèque, dans des ateliers pour des femmes, dans des centres d’enfants handicapés, dans le quotidien de la vie, n’ont perdu aucune actualité, au contraire ! Aujourd’hui, plus qu’hier, il est vital de dire qu’il n’y a pas de raisons de ne pas pouvoir vivre ensemble, dans le respect de nos identités.

Ce message s’adresse-t-il aussi aux musulmans d’Algérie ?

Mgr Jean-Paul Vesco : C’est un des défis de ces béatifications et de leur célébration que nous espérons à Oran, d’ici l’automne. Elles seront célébrées dans la simplicité, et pourront être l’occasion d’un message au monde pour nous inviter à dépasser nos incompréhensions.

Qu’ont les 19 martyrs en commun ?

Mgr Jean-Paul Vesco : Ils sont d’abord tous morts de manière violente, sur la terre d’Algérie, en solidarité avec des dizaines de milliers d’Algériens. Mais surtout, c’était des gens ordinaires placés dans une situation extraordinaire, des femmes et des hommes simples qui ont tenu. Au nom de leur foi, ils ont accepté de donner leur vie.

Ils ne sont pas les seuls, le témoignage est celui de toute une Église. « L’un est pris, l’autre pas », dit l’Évangile. Ceux dont la vie n’a pas été prise sont toujours membres de notre Église, avec leurs qualités et leurs défauts. Cela désacralise la sainteté : les bienheureux étaient des chrétiens fidèles qui rendent la sainteté à portée de main.

Leur mort est malgré tout le signe de leur martyre…

Mgr Jean-Paul Vesco : Leur mort n’a rien apporté de neuf dans leur témoignage de vie, elle l’a simplement mis en lumière. Elle a été l’instrument de vérification du don de leur vie. Il en est de même de la mort du P. Hamel (à Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, NDLR), son assassinat a mis en lumière la vie d’un « saint homme » donné à Dieu et aux autres dans la fidélité du quotidien et qui avait posé des gestes forts en direction de ses frères et sœurs de l’islam. La différence entre sa mort et celle des martyrs d’Algérie est que ces derniers ont « envisagé » la possibilité de leur mort.

Comment se porte l’Église d’Algérie aujourd’hui ?

Mgr Jean-Paul Vesco : Les communautés restent fragiles, il y a deux fois moins de prêtres, de religieux, qu’il y a vingt ans. Une bonne partie de catholiques viennent des régions subsahariennes, dans un projet migratoire, ou pour des études, et ne restent que quelques années.

Mais en dépit de cette précarité, le sens de notre présence est bien réel. L’Évangile se vit ici sur le mode de l’amitié. Et je ne sais pas s’il est possible de transmettre la joie spirituelle autrement que dans ce rapport d’amitié, de personne à personne. Les bienheureux martyrs d’Algérie nous le rappellent. Bien sûr, il faut administrer un diocèse. Mais, à la suite de Mgr Claverie et de ses compagnons, je perçois chaque jour davantage à quel point être évêque d’Oran est d’abord un ministère de présence et d’amitié. Sur ce point, ma marge de progression est infinie !

Christophe Henning

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 04/02/2018 da in Actualité, Société, Culture, FRANÇAIS con tag , .

San Daniele Comboni (1831-1881)

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 1.604 follower

Follow COMBONIANUM – Formazione Permanente on WordPress.com
febbraio: 2018
L M M G V S D
« Gen   Mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

  • 188,541 visite

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d'autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all'immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Tag

Advento Africa Afrique Amore Anthony Bloom Arabia Saudita Arte sacra Bibbia Bible Biblia Boko Haram Book of Genesis Cardinal Newman Carême Chiamate in attesa Chiesa China Chrétiens persécutés Cina Contemplazione Cristianos perseguidos Cuaresma Curia romana Daesh Dal rigattiere di parole Dialogo Diritti umani Economia Enzo Bianchi Eucaristia Europa Famiglia Family Família Fede France Gabrielle Bossis Genesi Gianfranco Ravasi Giovani Giubileo Gregory of Narek Guerra Guglielmo di Saint-Thierry Gênesis Henri Nouwen Iglesia India Iraq ISIS Islam Italia Jacob José Tolentino Mendonça Kenya La bisaccia del mendicante La Cuaresma con Maurice Zundel La preghiera giorno dopo giorno Laudato si' Le Carême avec Maurice Zundel Lectio Lent LENT with Gregory of Narek Libro del Génesis Magnificat Martin Lutero martiri Matrimonio Maurice Zundel Migranti Misericordia Missione Natal Natale Natale (C) Nigeria Noël P. Cantalamessa Pace Padri del Deserto Pakistan Paolo VI Papa Francesco Papa Francisco Pape François Paz Pedofilia Perdono Persecuted Christians Persecution of Christians Persecuzione dei cristiani Pittura Pope Francis Poveri Povertà Prayers Profughi Quaresima (C) Quaresima con i Padri del Deserto Quaresma Quaresma com Henri Nouwen Raniero Cantalamessa Rifugiati Sconfinamenti della Missione Silvano Fausti Simone Weil Sinodo Siria Sud Sudan Terrorismo Terrorismo islamico Testimonianza Thomas Merton Tolentino Mendonça Turchia Uganda Vatican Vaticano Venerdì Santo Virgin Mary

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: