COMBONIANUM – Formazione Permanente

UNO SGUARDO MISSIONARIO SUL MONDO E LA CHIESA Missionari Comboniani – Formazione Permanente – Comboni Missionaries – Ongoing Formation

Recours collectif contre les Frères du Sacré-Cœur: les victimes réclament 16,2 M $

jgr_pres_1

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu’il dirigeait la maison de production Auvidev

François Gloutnay
http://presence-info.ca
13/02/2018

Les nombreuses victimes «d’agressions sexuelles répréhensibles et intolérables perpétrées systématiquement» par des religieux membres de la congrégation des Frères du Sacré-Cœur œuvrant au Collège Mont-Sacré-Cœur de Granby réclament plus de 16 M $ en dommages et intérêts punitifs pour les souffrances endurées.

C’est le montant qui apparaît dans le document déposé le 5 février 2017 à la Cour supérieure par le cabinet d’avocats Kugler Kandestin qui représente ces victimes dans ce recours collectif.

Il y a près de trois mois, le 23 novembre 2017, le juge Sylvain Provencher avait autorisé une demande de recours collectif contre la congrégation religieuse des Frères du Sacré-Cœur, responsables du Collège Mont-Sacré-Cœur de Granby.

Les avocats des victimes estiment, dans le document déposé au palais de justice de Granby, que pas moins de 18 religieux «ont abusé de leur autorité, prestige et statut pour commettre de graves crimes, au lieu de veiller à l’éducation scolaire, disciplinaire, morale et religieuse des élèves sous leur garde».

Les procureurs des victimes ajoutent que la congrégation religieuse et ses responsables «ont sciemment fermé les yeux pour protéger leur réputation et celles des religieux», qu’elle «n’ont pas sanctionné ou arrêté les agressions sexuelles mais les ont plutôt tolérées et cachées, le tout au détriment d’enfants innocents et vulnérables».

Les noms véritables ou les noms de religion des 18 religieux sont inscrits dans les premières pages de la requête. Il n’a pas été possible de savoir précisément lesquels sont aujourd’hui décédés ainsi que les noms de ceux qui ont quitté la congrégation après les faits allégués.

En plus d’avoir été enseignants ou surveillants au collège, plusieurs d’entre eux ont occupé des postes importants dans la congrégation, dont ceux d’économe, de secrétaire, de conseiller et même de supérieur provincial. Un des religieux nommés dans la poursuite a été un moment directeur général du Collège Mont-Sacré-Cœur.

Victimes et agresseurs

Une des victimes, nommée A dans le recours collectif, est aujourd’hui âgée de 57 ans. À son arrivée au collège, en 1972, c’est alors «un jeune garçon de 12 ans, croyant et pratiquant, provenant d’une famille très religieuse».

Quelques semaines après le début de sa scolarité de troisième secondaire, il est convoqué à la chambre du frère Claude Lebeau.

«À son grand étonnement, le frère Lebeau a demandé au jeune de baisser son pantalon de pyjama et s’est mis à le masturber», indique la requête. Le jeune garçon allègue avoir été agressé sexuellement par ce religieux plus de 300 fois au cours des deux années suivantes, «à une fréquence de trois à six fois par semaine».

Par ailleurs, la requête s’attarde longuement sur les agissements du frère Jean-Guy Roy qui a fait sa marque dans le monde des médias, notamment à la direction générale de Radio Ville-Marie – devenue Radio VM – de 2000 à 2012, puis à la tête de la maison de production Auvidec, qui a cessé ses activités l’an dernier.

Au début des années 1980, le frère Roy, alors un jeune religieux, permet à des élèves de regarder la télévision dans sa chambre. Un élève qui a obtenu cette permission découvre que «le religieux s’est déshabillé complètement nu devant lui», indique la poursuite. Figé, incrédule, il a prestement quitté la chambre du frère Roy. Il y retournera toutefois, sera forcé de masturber le religieux et sera sodomisé par lui à une autre occasion. En 1983, le jeune garçon sera renvoyé du collège.

La requête documente aussi le cas d’un autre élève à qui le frère Jean-Guy Roy «a fait des attouchements aux parties génitales». Il a dénoncé ces gestes auprès du directeur général du collège qui «s’est contenté de lui dire que le frère Roy ne l’agacerait plus».

Aucun des gestes allégués n’a été prouvé en cour.

«Au lieu d’être puni et destitué de ses fonctions, le frère Roy a été promu à titre de supérieur provincial et administrateur» de la congrégation, précisent les avocats des victimes.

Avant de devenir directeur général de Radio Ville-Marie, Jean-Guy Roy a été directeur de l’Office de la jeunesse du diocèse de Saint-Hyacinthe de 1984 à 1991.

En octobre 2016, quelques jours avant que son nom ne soit mentionné pour la première fois dans la demande de recours collectif concernant les Frères du Sacré-Cœur, il a démissionné de son poste de directeur général d’Auvidec, une maison de production connue notamment pour son émission Parole et vie, longtemps animée par l’abbé Roland Leclerc (1946-2003).

Depuis, le frère Jean-Guy Roy s’est fait très discret. Dans la page Wikipédia qui lui est consacrée, un contributeur a enlevé la mention de son appartenance à une communauté religieuse. Jusqu’alors, il était indiqué que le religieux «est membre depuis 1971 de l’Institut des Frères du Sacré-Cœur dont il dirigea les destinées à Montréal pendant quelques années».

Des réactions

Le supérieur provincial des Frères du Sacré-Cœur n’a pas souhaité commenter la situation.

L’avocat de la congrégation, Me Éric Simard, a émis une brève déclaration. «Nous avons pris connaissance de la demande introductive d’instance. Nous sommes à analyser le fond de la demande et à approfondir les nouveaux allégués. Nous souhaitons favoriser l’avancement du dossier de manière efficace et rapide», a-t-il fait savoir par courriel.

Les avocats des victimes souhaitent que la victime appelée A reçoive une somme de 1,2 M $. Ils demandent par ailleurs que l’ensemble des victimes reçoive une somme de 15 M $ à titre de dommages et intérêts punitifs exemplaires.

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 17/02/2018 da in Actualité religieuse, FRANÇAIS con tag .

San Daniele Comboni (1831-1881)

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 1.563 follower

Follow COMBONIANUM – Formazione Permanente on WordPress.com
febbraio: 2018
L M M G V S D
« Gen   Mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

  • 180,996 visite

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d'autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all'immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Tag

Advento Africa Amore Anthony Bloom Arabia Saudita Arte Arte cristiana Arte sacra Bibbia Bible Biblia Boko Haram Book of Genesis Cardinal Newman Carême Chiamate in attesa Chiesa China Chrétiens persécutés Cibo Cina Contemplazione Cristiani perseguitati Cristianos perseguidos Cuaresma Curia romana Dialogo Economia Enzo Bianchi Eucaristia Europa Famiglia Family Família Fede France Gabrielle Bossis Gianfranco Ravasi Giovani Giubileo Gregory of Narek Guerra Guglielmo di Saint-Thierry Gênesis Henri Nouwen Iglesia India Iraq ISIS Islam Jacob José Tolentino Mendonça Kenya La bisaccia del mendicante La Cuaresma con Maurice Zundel La Madonna nell’arte La preghiera giorno dopo giorno Laudato si' Le Carême avec Maurice Zundel Lectio Lectio Divina Lent LENT with Gregory of Narek Libro del Génesis Madonna Magnificat Martin Lutero martiri Matrimonio Maurice Zundel Migranti Misericordia Missione Natal Natale Natale (C) Nigeria Noël P. Cantalamessa Pace Padri del Deserto Pakistan Paolo VI Papa Francesco Papa Francisco Pape François Paz Perdono Persecuted Christians Persecution of Christians Persecuzione dei cristiani Pittura Pope Francis Poveri Povertà Prayers Profughi Quaresima (C) Quaresima con i Padri del Deserto Quaresma Quaresma com Henri Nouwen Raniero Cantalamessa Rifugiati Rosary Sconfinamenti della Missione Silvano Fausti Simone Weil Sinodo Siria Sud Sudan Terrorismo Terrorismo islamico Testimonianza Thomas Merton Tolentino Mendonça Turchia Uganda Vatican Vaticano Venerdì Santo

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: