COMBONIANUM – Spiritualità e Missione

–– Sito di FORMAZIONE PERMANENTE MISSIONARIA –– Uno sguardo missionario sulla Vita, il Mondo e la Chiesa A missionary look on the life of the world and the church –– VIDA y MISIÓN – VIE et MISSION – VIDA e MISSÃO ––

27ème Dimanche du Temps Ordinaire (C)

27ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année C
Luc 17,5-10


XXVII-C

SOMMES-NOUS CROYANTS ?

Jésus leur avait répété à plusieurs reprises : «Combien votre foi est petite!». Les disciples ne protestent pas. Ils savent qu’il a raison. Cela fait un bon moment qu’ils sont auprès de lui. Ils le voient totalement consacré au Projet de Dieu: il ne pense qu’à faire le bien; il ne vit que pour rendre la vie de chacun plus digne et plus humaine. Pourront-ils le suivre jusqu’à la fin ?

D’après Luc, à un certain moment, les disciples disent à Jésus : «Augmente en nous la foi». Ils sentent que leur foi est petite et faible. Ils ont besoin d’avoir davantage confiance en Dieu et de croire davantage en Jésus. Ils ne le comprennent pas trop bien, mais ils ne le mettent pas en question. Ils font justement ce qui est le plus important: demander son aide afin qu’il fasse grandir leur foi.

Nous parlons de croyants et de non-croyants, comme si c’était deux groupes bien définis: les uns ont la foi, les autres non. En fait, ce n’est pas comme ça. Presque toujours, dans le coeur humain, on trouve à la fois un croyant et un non-croyant. C’est pourquoi, nous aussi qui nous appelons «chrétiens», nous devons nous demander: sommes-nous vraiment croyants ? Qui est Dieu pour nous ? Est-ce que nous l’aimons ? C’est vraiment lui qui dirige notre vie ?

La foi peut s’affaiblir en nous sans que jamais un doute ne nous ait assaillis. Si nous n’en prenons pas soin, elle peut se diluer peu à peu dans notre intérieur pour se réduire simplement à une coutume que nous n’osons pas abandonner au cas où. Distraits par mille choses, nous ne parvenons plus à communiquer avec Dieu. Nous vivons pratiquement sans lui. Que pouvons-nous faire ?

En fait, on n’a pas besoin de grandes choses. Il est inutile de prendre des résolutions extraordinaires, car nous ne les tiendrons (remplirons) certainement pas. La première chose à faire est de prier comme cet étranger qui s’est un jour approché de Jésus et lui a dit: «Je crois, Seigneur, mais viens au secours de mon incrédulité». Il est bon de redire ces paroles avec un coeur simple. Dieu nous comprend. Il réveillera notre foi.

Il ne faut pas parler à Dieu comme s’il était en dehors de nous. Il est au-dedans de nous. Il est préférable de fermer les yeux et de rester en silence pour sentir et accueillir sa Présence. Il ne faut pas non plus nous occuper à penser à lui, comme s’il était seulement dans notre tête. Il est au plus profond de notre être. Nous devons le chercher dans notre coeur.

L’important est d’insister jusqu’à ce que nous ayons une première expérience, même si elle est pauvre, même si elle ne dure que quelques instants. Si un jour nous percevons que nous ne sommes pas seuls dans la vie, si nous réalisons que nous sommes aimés de Dieu sans le mériter, tout changera. Peu importe que nous ayons vécu sans nous rappeler de lui. Croire en Dieu, c’est avant tout faire confiance à l’amour qu’il a pour nous.

José Antonio Pagola
Traducteur: Carlos Orduna
https://www.gruposdejesus.com

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati derivati dai commenti.

Informazione

Questa voce è stata pubblicata il 04/10/2019 da in FRANÇAIS, Méditation du dimanche con tag .

  • 328.690 visite
Follow COMBONIANUM – Spiritualità e Missione on WordPress.com

Inserisci il tuo indirizzo email per seguire questo blog e ricevere notifiche di nuovi messaggi via e-mail.

Segui assieme ad altri 735 follower

San Daniele Comboni (1831-1881)

COMBONIANUM

Combonianum è stata una pubblicazione interna nata tra gli studenti comboniani nel 1935. Ho voluto far rivivere questo titolo, ricco di storia e di patrimonio carismatico.
Sono un comboniano affetto da Sla. Ho aperto e continuo a curare questo blog (tramite il puntatore oculare), animato dal desiderio di rimanere in contatto con la vita del mondo e della Chiesa, e di proseguire così il mio piccolo servizio alla missione.
Pereira Manuel João (MJ)
combonianum@gmail.com

Disclaimer

Questo blog non rappresenta una testata giornalistica. Immagini, foto e testi sono spesso scaricati da Internet, pertanto chi si ritenesse leso nel diritto d’autore potrà contattare il curatore del blog, che provvederà all’immediata rimozione del materiale oggetto di controversia. Grazie.

Categorie

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: